Les soins palliatifs : l’euthanasie passive ?

14 décembre 2014

La fin de vie : un problème

Les soins palliatifs permettent de soulager les souffrances d’une personne en fin de vie, à sauvegarder sa dignité et à soutenir son entourage. Ce sont des « soins actifs dans une approche globale de la personne en phase évoluée ou terminale d’une maladie potentiellement mortelle ». Il s’agit d’alléger les souffrances du mourant en l’accompagnant et en prenant la décision si besoin et dans certaines conditions d’arrêter des traitements devenus inutiles et dérisoires (arrêt thérapeutique ).

La loi du 4 mars 2002 rappelle les principes qui s’appliquent : « Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée. Les professionnels de santé mettent en œuvre tous les moyens à leur disposition pour assurer à chacun une vie digne jusqu’à la mort. »

Pour certains, les soins palliatifs sont l’alternative à l’euthanasie passive. En effet, l’euthanasie est justifiée par la souffrance du patient et les soins palliatifs on pour objectif premier de pallier à cette souffrance. Cependant Les soins palliatifs « n’accélèrent pas la mort et ne la retardent pas », tandis que l’acte d’euthanasie est celui de « mettre intentionnellement fin à la vie d’une personne à la demande de celle-ci ».

15156868626_a5a7762947_b

À propos de laquestiondeleuthanasie

Voir tous les articles de laquestiondeleuthanasie

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Almasophro |
TAI CHI CHUAN asso' Ba... |
Myblepharo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Yoga, selon l'enseigne...
| Shivayoga
| TPE : l'effet placebo